Qui sommes-nous ?

Le Conseil de développement Loire Angers est l’instance de concertation de la Communauté urbaine Angers Loire Métropole, la Communauté de communes Anjou Loir et Sarthe, la Communauté de communes Loire Layon Aubance et du Pôle Métropolitain Loire Angers.

Assemblée d'installation du Conseil de développement Loire Angers, le 6 février 2018 © Albert photographe

Il rassemble les principaux acteurs économiques, éducatifs, sociaux, environnementaux présents localement.

Espace de démocratie participative à l’échelle du bassin de vie angevin, le Conseil de développement favorise le dialogue de toutes les composantes de la société civile et les invite à imaginer ensemble des solutions sur tous les sujets qui concernent l’avenir de leur territoire.

Ce regard citoyen, complémentaire aux expertises techniques et politiques, vise autant que possible à éclairer les choix des élus sur les politiques à mettre en œuvre.

Missions

Le Conseil de développement permet à des hommes et des femmes impliqués dans la vie locale de :

  • se rencontrer, s’informer et échanger autour des questions relatives au territoire angevin et à ses habitants : transports, transition écologique, économie et emploi, développement du numérique, culture, santé, logement…
  • débattre, croiser leurs points de vue et apporter leurs expertises, dans un dialogue libre et sans enjeux de pouvoirs
  • construire collectivement des avis et des propositions sur les politiques et projets portés par la Communauté urbaine Angers Loire Métropole, les Communautés de communes Anjou Loir & Sarthe et Loire Layon Aubance et le Pôle métropolitain Loire Angers
  • émettre des idées nouvelles et des pistes de réflexion décalées sur les défis à relever et les projets à conduire pour développer durablement le territoire et améliorer la vie quotidienne des habitants.
Assemblée d'installation du Conseil de développement Loire Angers © Albert photographe

Origine

Le Conseil de développement Loire Angers a été installé le 6 février 2018. Suite aux évolutions législatives, les Communautés de communes Anjou Loir & Sarthe et Loire Layon Aubance se sont unies à Angers Loire Métropole pour créer une instance de concertation unique et partagée.

Les trois intercommunalités sont réunies au sein du Syndicat Mixte du Pôle métropolitain Loire Angers, en charge notamment du Schéma de Cohérence Territorial et du Plan Climat Air Energie Territorial de la région angevine. Elles ont confié au Conseil de développement de la région d’Angers (Conseil de développement d’Angers Loire Métropole et de l’ancien Pays Loire Angers de 2002-2017), la mission de mettre en place ce nouveau Conseil de développement.

Cadre légal

Créés en 1999 par la loi d’orientation pour l’aménagement durable du territoire (LOADDT), les Conseils de développement sont l’un des outils de la démocratie participative en France. Ils se définissent à la fois comme un lieu de réflexion prospective et transversale en amont des décisions publiques et comme une force de propositions, un laboratoire d’idées. Confirmés en 2014 et 2015 par les lois MAPTAM et NOTRe, ils sont désormais mis en place par chaque Métropole, Communauté urbaine, d’agglomération, de communes (de plus de 20 000 habitants) et Pôle d’Équilibre Territorial et Rural (ex-pays) en tant qu’instances de consultation et de proposition sur les orientations majeures des politiques publiques locales.

J. Gouraud, Ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités, entourée d'Y. Londechamp et D. Valck, les 2 Présidents de la CNCD © Sète Agglopôle Méditerranée

Réseau

Le Conseil de développement Loire Angers est membre de la Coordination Nationale des Conseils de développement.

Les Conseils de développement sont fédérés dans une coordination nationale. La Coordination nationale des Conseils de développement (CNCD) réunit une centaine de Conseils de développement. Elle fait entendre leur voix au niveau national et anime pour eux un espace d’échanges de bonnes pratiques et de réflexions.

En mutualisant leurs travaux et en valorisant leurs productions, la Coordination nationale participe au rayonnement de la démocratie participative territoriale.