Composition

Représentatifs de la diversité du territoire, les femmes et les hommes qui participent aux travaux du Conseil de développement sont bénévoles et ne détiennent pas de mandat d’élu local.

Des membres titulaires

Le Conseil de développement regroupe 120 membres (194 représentants) issus de la société civile locale. Il est composé à la fois d’organisations et de personnes physiques :

  • 90 organisations
  • 30 personnes physiques

Les membres du Conseil de développement sont désignés pour un mandat de 3 ans renouvelable, à l’issue d’un appel à candidature.

Ces 120 membres sont répartis en 6 collèges.

 

1/ Les organisations

Ces associations, fédérations professionnelles ou associatives, syndicats ou encore établissements publics ou privés exercent leurs activités :

  • sur l’ensemble ou l’un des territoires d’Angers Loire Métropole, Anjou Loir et Sarthe ou Loire Layon Aubance
  • sur l’un des thèmes suivants : économique, social, sanitaire, culturel, sportif, éducatif, scientifique, environnemental, associatif

Chaque organisation est représentée au Conseil de développement par un titulaire et un suppléant.

2/ Les personnes physiques
Les personnes physiques sont des citoyens investis dans la vie de leur territoire, témoignant d’expériences et/ou d’engagements associatifs/professionnels. La sélection des personnes physiques a tenu compte des exigences de parité (territoriale, de genre et générationnelle)

 

3/ Les membres de droit
Les anciens Présidents du Conseil de développement de la région d’Angers sont membres de droit du Conseil de développement Loire Angers.

Des citoyens associés

Le Conseil de développement accueille également des citoyens associés.

Chaque année, il invite les habitants, usagers et acteurs des territoires Angers Loire Métropole, Anjou Loir et Sarthe ou Loire Layon Aubance à rejoindre les membres du Conseil de développement pour réfléchir, débattre et imaginer des solutions autour des sujets retenus au nouveau programme d’activités.

Toute organisation ou tout citoyen intéressé par le thème d’une saisine ou d’une auto-saisine et souhaitant contribuer à la réflexion du Conseil de développement peut prendre part à un atelier de travail.