Participation citoyenne intercommunale


Comment associer davantage les habitants à l’élaboration des politiques publiques locales principalement décidées désormais non pas par la commune mais par la Communauté de communes, alors qu’elles impactent fortement leur quotidien et leur avenir (logement, loisirs, emploi, déplacements, …) ?

Animateurs

Nombre de participants : Lancement : Octobre 2021 Mode : Saisine ?

Statut actuel :

  • 11/2021 Lancement

    Installation de la Commission.
    Définition des objectifs et organisation des travaux.

  • Diagnostic

    Diagnostic de la situation.
    Auditions d’experts et acteurs locaux.
    Identification et choix des enjeux prioritaires.
    Recherche de solutions.

  • Propositions

    Choix des axes prioritaires.
    Elaboration des propositions.
    Finalisation d'une contribution.

  • Partage

    Présentation, débat et vote de la contribution en Assemblée plénière.
    Diffusion de la première contribution.

L’association des habitants aux décisions publiques qui impacteront leur vie quotidienne à court, moyen ou long terme est reconnue comme une nécessité afin de mieux répondre aux besoins mais aussi pour permettre une meilleure adhésion des habitants aux projets conçus pour eux. Toutefois, la mobilisation est difficile. Elle a besoin de moyens et ne peut être issue que d’une forte volonté des élus pour exister et être utile– cf. rapport « Environnement et projets partagés » ici– Elle est encore plus difficile lorsqu’elle est organisée au-delà de l’échelle de la commune, par la communauté de communes, le syndicat de rivière, le Département, la Région,…Pourtant, la plupart des décisions sont désormais élaborées et prises ailleurs qu’au Conseil municipal. C’est à l’échelle des regroupements de communes, qui ont décidé de mutualiser leurs moyens, que sont prises les décisions sur les principaux services rendus aux habitants. Alors, comment mieux informer les citoyens ? Les intéresser ? Les convaincre de l’intérêt de participer à la réflexion pour améliorer l’offre de services rendus et leur qualité de vie ? C’est à cette question que vont tenter de répondre les membres de la commission «Participation citoyenne intercommunale », constituée principalement d’acteurs et de citoyens du territoire de Loire Layon Aubance, auteur de cette saisine.