Nouveaux modes d’habiter le territoire


Pour répondre aux besoins de logements, à la nécessité de préserver les espaces agricoles et naturels et à l’objectif Zéro Artificialisation Nette des sols à l’horizon 2050, quelles évolutions apporter dans nos usages, dans nos modes d’habiter en prenant en compte la diversité des besoins des différents publics (seniors, étudiants, famille monoparentales, actifs, etc.)?

Animateurs

Nombre de participants : 39 Lancement : Octobre 2021 Mode : Saisine ?

Statut actuel :

  • 11/2021 Lancement

    Installation de la Commission.
    Définition des objectifs et organisation des travaux.

  • Diagnostic

    Diagnostic de la situation.
    Auditions d’experts et acteurs locaux.
    Identification et choix des enjeux prioritaires.
    Recherche de solutions.

  • Propositions

    Choix des axes prioritaires.
    Elaboration des propositions.
    Finalisation d'une contribution.

  • Partage

    Présentation, débat et vote de la contribution en Assemblée plénière.
    Diffusion de la première contribution.

Comment répondre à la hausse constante de la demande de logements sur notre territoire en construisant ou reconstruisant ailleurs que sur des champs pouvant servir à nourrir, stocker du carbone et/ou préserver la biodiversité ?
Surélévation urbaine, urbanisation de dents creuses, démolition et reconstruction, habitat partagé,… la commission sera amenée à formuler de nouvelles propositions pour la diversification des modes d’habiter, après avoir cherché à comprendre qui habite le territoire aujourd’hui et comment, qui seront les habitants de demain et quelles seront leurs attentes, pour répondre à ce sujet de saisine proposé par les élus du Pôle Métropolitain Loire Angers.