Le point sur les commissions

Publié le : 31 août 2018

Le point sur les commissions

En mars dernier, le Conseil de développement retenait 3 sujets de saisines et 1 d'auto-saisine pour son tout premier programme d'activités et 4 commissions ont été installées dans la foulée pour répondre à ces sujets de travail. Répondant à leur souhait d'ouvrir le débat, les membres ont accueilli une cinquantaine de citoyens, habitants et acteurs du territoire, ayant manifesté leur souhait de participer à l'une des réflexions. Les contributions issues de ces travaux seront finalisées et présentées aux élus au printemps 2019.

 

Commission "Mieux se déplacer demain"

Comment améliorer les déplacements à l’intérieur et entre les principaux centres de services publics et commerciaux et d’emploi (bassins de vie et polarités)?

La mobilité structure profondément les modes de vie de tous les habitants, urbains, périurbains comme ruraux. Ce sujet sensible et transversal est porteur de fortes attentes en termes d’impact environnemental, d’emploi comme d’égalité socio-spatiale.

Sollicité par la Communauté de communes Anjou Loir et Sarthe et le Pôle métropolitain Loire Angers, le Conseil de développement se penche depuis avril dernier sur les difficultés vécues notamment par des habitants d’Anjou Loir et Sarthe pour se déplacer entre les communes du territoire ou vers les pôles d’emploi et d’activités d’Angers Loire Métropole.

Pour les 43 membres ou citoyens associés impliqués sur ce sujet, l’objectif de la saisine est bien de réussir à proposer pour ce territoire rural et pour Angers Loire Métropole des solutions alternatives à la voiture individuelle. Ils vont mettre à profit les prochains mois pour identifier les difficultés et trouver des solutions pour faciliter les déplacements domicile/travail et ceux qui permettent d'accéder aux services, aux loisirs ou tout simplement, aux autres (lien social).


 

Commission "Projet de Territoire Loire Layon Aubance"

Née début 2017 d’une fusion de trois anciennes communautés de communes, la toute récente Communauté de communes Loire Layon Aubance définit actuellement son projet de territoire et a souhaité y associer le Conseil de développement. C’est dans ce sens qu’elle lui a adressé une saisine au printemps 2018, lui demandant en particulier de proposer des pistes pour organiser l’espace très étendu d’ouest en est, les centres de services publics et privés, les zones d’activités, de manière à permettre l’accessibilité des services et activités du territoire pour tous ses habitants.

La commission qui réunit 52 membres et citoyens associés est animée par Gino Mousseau, le Vice-Président du Conseil de développement pour le territoire Loire Layon Aubance. Elle s’est d’abord mobilisée pour dresser le portrait du territoire, identifier ses forces et ses faiblesses mais aussi les menaces qu’elle doit anticiper, les opportunités qu’elle doit saisir, en matière d’accès aux services culturels, sportifs, sociaux, commerciaux, en matière de paysage et d’environnement, d’activités économiques. A la rentrée, elle pourra alors se concentrer sur les principaux défis à relever dans les 10 prochaines années et sur les pistes d’action à expérimenter pour y parvenir.


 

Commission "Emploi"

Sujet d’auto-saisine au programme d’activités 2018-2019, le thème de l’accès à l’emploi des jeunes et du retour à l’emploi des chômeurs de longue durée réunit en commission depuis 3 mois une cinquantaine de personnes. Organisés en 3 équipes pour travailler, les membres et citoyens associés recherchent des solutions pour mieux faire connaître les entreprises du territoire et leurs métiers actuels comme ceux de demain aux futurs actifs et aux actifs en recherche d’emploi. Ils désirent également avancer des pistes pour lever les freins périphériques à l’accès ou au retour à l’emploi des chômeurs, tels que la discrimination, le handicap, la mobilité, la situation familiale ou financière... Enfin, ils s’interrogent sur la façon dont les actions d’orientation ou d’accompagnement vers l’emploi proposées sur le territoire peuvent gagner en efficience.


 

Commission "Climat et qualité de vie"

Après un premier plan d’actions adopté à l’automne 2011 afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre sur le territoire d’Angers Loire Métropole, un deuxième plan s’élabore actuellement sur le territoire étendu d’Angers Loire Métropole et des Communauté de communes Anjou Loir et Sarthe et Loire Layon Aubance. Porté par le Pôle métropolitain Loire Angers, le futur Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) s’inscrira dans les engagements internationaux et nationaux et définira des objectifs stratégiques et des mesures concrètes pour réduire l’impact des activités du territoire sur le climat et l’environnement et pour adapter le territoire au changement climatique.
En savoir plus sur le PCAET ? Voir la vidéo de présentation ici

Associé à cette démarche, le Conseil de développement est invité à donner son avis sur la stratégie en cours d’élaboration et formulera des propositions d’actions. Depuis la mi-avril, les 68 membres et citoyens associés qui participent à la commission se sont répartis en 4 équipes afin notamment d’identifier les priorités d’actions pour lever les freins au développement des énergies renouvelables, à la réduction des consommations énergétiques, au changement de comportements dans la manière d’habiter, de se déplacer, de consommer, ou encore pour améliorer l’adaptation des activités économiques et l'adaptation aux risques.