Rencontre avec Nicole Le Corre – CIDFF 49

Rencontre avec Nicole Le Corre – CIDFF 49

– janvier 2015 –

 

La représentante du CIDFF s'exprime sur son engagement pour la cause des femmes et évoque le travail en cours de la commission Précarité/Pauvreté.

 

Parce qu’elle savait que pour réussir sa retraite il fallait la préparer à l’avance, Nicole LE CORRE a décidé il y a une douzaine d'années de consacrer son temps libre et ses compétences au service d’une cause qui lui a toujours tenu à cœur : le droit des femmes. Maîtresse de conférences de droit privé à l’Université d’Angers, spécialisée dans le droit du travail et la protection sociale, elle choisit alors de rejoindre l’antenne angevine du Centre d’Information sur le Droit des Femmes et des Familles (CIDFF 49) et se voit confier la mission de réunir les associations locales de lutte contre les discriminations sexistes autour d'un lieu dédié aux femmes, l’Espace Femmes.

Après avoir présidé l'Espace Femmes pendant 10 ans, Nicole LE CORRE continue en étant « adhérente de base » et s'occupe de la bibliothèque.

Par ailleurs présidente du club de réflexion angevin DéCiDéS (Développement de la Citoyenneté, de la Démocratie et des Solidarités), cette hyperactive ne souhaite pas cantonner son combat de féministe à une démarche intellectuelle réservée aux seules femmes. Son engagement est un moyen d'essayer de réfléchir et de répondre localement et de façon concrète aux problèmes de la société actuelle.

Il y a un an, elle a accepté d’animer la commission du Conseil de développement qui travaille sur le sujet de la précarité et de la pauvreté. « De par mon activité de juriste et mes engagements auprès du CIDFF et du CCAS d’Angers[1], j’avais déjà eu une approche du sujet. En revanche, je n’avais pas mesuré à quel point les causes à l'origine du basculement d'une personne dans la précarité étaient liées, avec un effet domino (perte d’un emploi, d’un logement, problèmes de santé, rupture des liens familiaux...). » Consciente de l'humilité dont il faut faire preuve face à un tel sujet, la commission ne formulera pas de propositions pour résoudre la pauvreté ou la précarité, mais concentrera sa contribution sur les éléments qui peuvent prévenir les situations de basculement.

 


[1] En qualité de représentante du CIDFF 49, Nicole Le Corre a siégé pendant une dizaine d’années au conseil d'administration du CCAS de la Ville d'Angers.

 

 

Nicole LE CORRE

69 ans, Membre du Conseil depuis 2012

Administratrice du CIDFF 49

 

CIDFF 49 et Espace Femmes 

35, rue Saint Exupéry, Angers

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

CIDFF

 114 CIDFF en France

http://www.infofemmes.com

PMLA OUEST 2016 CS6 02

S'abonner à la lettre