Rencontre avec Els Harmsen – FDSEA

Rencontre avec Els Harmsen – FDSEA

– juillet 2014 –

 

Agricultrice à Montreuil-Juigné, Els HARMSEN a adhéré à la FDSEA il y a près de 30 ans. Depuis 2012, elle représente le syndicat agricole au Conseil de développement.

 

Installée au lieu-dit La Chaussée, à Montreuil-Juigné, Els HARMSEN y dirige avec son mari une exploitation en production laitière depuis 1985. Parce qu'elle part du principe que quel que soit leur métier, les hommes et les femmes doivent savoir porter leur voix et se faire représenter, elle s'engage aussitôt dans le syndicalisme agricole.

Elle rejoint alors la FDSEA 49 (Fédération départementale syndicale des exploitants agricoles), où elle s'investit de plus en plus au fil des ans, notamment pour les droits des femmes dans les activités agricoles, comme le droit aux congés maternité ou encore leur statut au sein de l’exploitation. Elle regrette d’ailleurs que la réforme de la Politique Agricole Commune, votée par le Parlement européen en 2013, ne reconnaisse pas tous les statuts existants chez les actifs agricoles et ce, juge-t-elle, au détriment des femmes.

Il y a deux ans, elle est désignée par son syndicat pour le représenter auprès du Conseil de développement. Convaincue que les citoyens doivent dialoguer et apprendre les uns des autres, elle accepte volontiers. Avec un accent néerlandais qu’elle n’a jamais tout à fait perdu, elle déclare que c’est d'ailleurs pour elle « un honneur d’être invitée à participer à une instance de citoyens, quand on est d’origine étrangère ».

 

« C'est une richesse pour l'agglomération d'avoir une ruralité autant présente. »

 

Els y voit également une opportunité de mieux s'informer des grands enjeux et des projets portés par Angers Loire Métropole. Le sujet qui lui tient le plus à cœur est celui de la relation entre la ruralité et l’urbain : « L’intercompréhension entre ville et agriculture est toujours très complexe, mais c’est une richesse pour une agglomération comme celle d’Angers d’avoir une ruralité autant présente. »

Au sein de la commission Précarité/Pauvreté, elle apporte son point de vue d’agricultrice et de représentante syndicale, tout en veillant à faire régulièrement écho des travaux du Conseil de développement auprès de son syndicat. Au-delà de la présentation de chaque contribution en séance plénière, elle aimerait des rencontres moins formelles entre élus et membres du Conseil, pour engager une discussion plus libre autour des propositions faites par la commission.

 

 

Els HARMSEN

57 ans, Membre du Conseil depuis 2012

Adhérente de la FDSEA 49

 

FDSEA 49

3 200 adhérents

http://www.agri49.fr

 

 

 

PMLA OUEST 2016 CS6 02

S'abonner à la lettre